L’INTERPRETATION D UNE COUPE DANS LE TIRAGE DIVINATOIRE PAR L’EXEMPLE

Avant d’interpréter un tirage, il est d’usage d’effectuer une coupe, ce « protocole »permet d’avoir une première tonalité et reste le préliminaire dans l’introduction de l’interprétation. 

La coupe est la premiere « impression », elle initialise les premiers ressentis et pose le lien entre l’autre et soi. 

Elle peut être utilisée seule ou juste pour répondre a une question, c’est pratique d’interpréter sur 2 cartes cela permet de se faire une idee rapidement de la situation présente.

Certains praticiens demandent de couper de la main gauche d’autres de la main droite, cela n’a pas d’incidence sur le jeu, les cartomanciens d’un autre temps avaient pour habitude de couper de la main gauche ils partaient du principe que la main reliée au coeur devait montrer la voie.

Par habitude et tradition c’est encore de nos jours utilisé.

COMMENT DEMARRER LA LECTURE D’UNE COUPE
Avant de commencer, une règle a mémoriser :
Dans la coupe, la carte de gauche c’est très souvent l’interrogation, l’origine de ce qui bloque ou ce qui fait obstacle. c’est la partie sombre et problematique.
La réponse ou la solution c’est celle de droite qui l’insufflera. La solution est a droite, elle va se fusionner afin de pouvoir construire le fil de l’histoire.

Procédure :
Apres avoir mélangé le jeu demander a la personne face a vous de couper le jeu en deux, dans notre cas d’exemple,
On se retrouve a gauche avec la carte XIII, la carte de la MORT et a droite la Lune, la lame XVIII
Il faut commencer par s’interroge sur la carte de gauche :
Qu’est-ce que cette personne doit lâcher ?
Qu’est-ce qui est en train de se transformer en elle ?
Quelque chose doit mourrir …. c’est quoi ?
la lame de la Mort, nous l’avons rencontré dans une autre article intitulé « XIII L’arcane de la TRANSFORMATION », est a l’origine de ce qui change et se transforme lorsqu’elle sort et sous entend une TRANSFORMATION, un CHANGEMENT PROFOND.
Les évolutions quelques fois douloureuses mais nécessaire pour avancer dans l’existence.
Une situation ou une attitude doit mourir pour vous libérer
Analysons la carte de Droite :
Il s’agit de la Lune, la lame XVIII
On se concentre …..
La lune la sensibilité, la féminité, la mère, la fécondité …
Le rêve, l’intuition, la part de l’enfance qui est encore en nous, mais également la créativité, la musique, la douceur, la tendresse.
Il faut laisser venir a vous toutes les impressions et mots clés de la Lune et croiser les impressions que vous avez sur le moment.
Ce que semble révéler cette première lecture c’est une situation qui semble difficile et compliqué avec une femme (lune),
Qui est cette femme ?
Que dois-je transformer avec elle ?
J’ai l’intuition immédiate qu’il s’agit certainement de la mère, peut-être de la distance a instaurer ?
la mère empêche d’avancer ?
Il y a un obstacle refoulé cela peut remonter a l’enfance.
La lune symbolise l’inconscient et les blocages mais également la dépression, les manies destructrices, les obsessions, les inhibitions.
La Solution est de se libérer pour progresser.
D’autres idées surgissent : la peur de l’eau ? danger par la mer, angoisses nocturnes.
Cela laisse de nombreuses possibilités d’interprétations…. c’est la qu’intervient la part d’intuition du praticien qui va devoir assembler toutes ces informations afin de pouvoir démarrer l’histoire du consultant.
Tout le monde peut tirer les cartes mais c ‘est l’intuition de celui qui manie les tarots qui va faire la richesse de la lecture.
Avec toujours comme qualité de la disponibilité, de la lucidité une pointe de bienveillance de psychologie pour aimer conseiller et diriger son prochain …
Bonne Lecture … Nhesitez pas a vous donner des exemples a interpréter, plus vous allez vous exercer et plus faciles seront les interprétations entre les cartes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *